Comment est faite l’huile de CBD ?

L’huile de CBD est un complément alimentaire de plus en plus prisé pour ses propriétés médicinales. De nombreux dispensaires prescrivent cette huile aux patients et on en trouve également dans des coffeeshops du monde entier. Parmi les problèmes de santé traités avec l’huile de CBD se retrouvent les douleurs chroniques. Mais comment est faite l’huile de CBD qui est une huile de chanvre traitée ?

Comment se sélectionne la matière première

La production de l’huile de CBD vise à supprimer les composants inactifs de la plante pour se concentrer uniquement sur l’élément principal, le cannabidiol (CBD). Ainsi, les producteurs utilisent surtout des plantes de chanvre ou de cannabis riche en CBD comme le Sativa. En général, ce sont des plantes annuelles qui comprennent la plus forte teneur en cannabidiol. Bien entendu, elles renferment de nombreux cannabinoïdes, mais c’est le CBD qui est le plus dominant. Elles font de parfaites matières premières dans la conception d’huile de chanvre thérapeutique. Dès la germination, ces plantes sont soignées afin qu’elle arrive à maturité rapidement.

Comment l’huile de CBD est-elle produite ?

Après la sélection de la variété parfaite, la méthode de fabrication est sélectionnée. Dans l’industrie de fabrication, on récence de nombreuses méthodes d’extraction. Parmi la plus populaire se retrouve l’extraction à base d’huile, un procédé rapide et sécuritaire. Elle permet également d’apporter une dose d’acides Oméga dans le produit final quand c’est de l’huile de chanvre qui est utilisé comme support. En général, c’est l’huile d’olive qui est utilisée comme support afin de donner un bon gout au produit. Dans ce procédé, aucun produit chimique n’est utilisé et le produit a une durée de conservation importante. Pour cette raison, il n’est pas nécessaire de prendre une forte quantité à la fois.

Une autre technique d’extraction consiste à utiliser du CO2 super ou sous-critique. Il s’agit de la méthode la plus propre, mais également la plus sûre. C’est un procédé scientifique qui garantit un résultat très propre. Il consiste à créer un environnement protecteur à partir d’une température élevée ou très basse. Ainsi, les cannabinoïdes sont isolés est préservés. La pureté de l’huile est aussi au rendez-vous d’autant plus que la chlorophylle est totalement supprimée.

Si la technique d’extraction au CO2 super- ou sous-critique garantit efficacité et fiabilité, elle n’est pas rentable pour les producteurs, car les équipements nécessaires sont chers sans parler des techniques qui sont complexes. Pour les novices, les essais-erreurs sont également fréquents jusqu’à la maîtrise totale de la technique.

La méthode préférée des petits producteurs

Les petits producteurs d’huile de CBD ont généralement recours à la méthode d’extraction à base de solvant. C’est une méthode facile à mettre en œuvre qui ne nécessite qu’un matériel bon marché. Toutefois, la technique est très dangereuse étant donné que les solvants les plus utilisés sont l’éthanol, l’hexane, l’acétate d’isopropyle, le butane ou encore l’alcool de grains. Le risque d’explosion est alors élevé et une trace du solvant sera présente dans le produit fini. Ce dernier ne sera pas alors fiable et peut même aggraver les maux au lieu de les soigner.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *